L’âme des
cinq générations

Chronologie

Cinq générations de « Nez » se sont succédées au Domaine de la Pouyade.

Première génération liée à la marque puisqu’il en est son créateur, Honoré Fillioux a d’abord été actionnaire d’une distillerie du côté de Gémozac. Véritable technicien, il dépose d’ailleurs un système breveté S.G.D.G pour maintenir la température constante dans les réfrigérants de distillation (régulateur de température H. Fillioux).

Décidé à voler de ses propres ailes, il fonde alors sa propre maison en 1880 et se marie en 1884. Son épouse est propriétaire d’un vignoble et d’une distillerie à Angeac-Champagne à 3km de Juillac-le-Coq: la propriété du Puits. Les eaux de vie sont alors commercialisées dans les premières années en fûts et en petites bonbonnes sous le nom « H. FILLIOUX ». Puis, Honoré acheté le Domaine de La Pouyade en 1894. Berceau actuel de notre maison «  JEAN FILLIOUX ».

C’est donc Jean Fillioux, fils d’Honoré, qui a commencé la vente en bouteilles et a développé la marque en France, en Europe et aux USA où il a voyagé plusieurs fois. Il continue de développer le vignoble et augmente le stock afin que son fils puisse, plus tard, commercialiser les premiers vieux millésimes (1893,1906,1910…).

Michel Fillioux et son épouse développent une clientèle de renom partout en France, à l’époque un grand nombre de cavistes et d’entreprises font déjà confiance à la marque pour fournir ce que la Grande Champagne a de meilleur à offrir. On lui doit également un prestigieux prix du Cep d’Or de la Qualité Internationale en 1972, ainsi que de nombreuses distinctions.

Influencé par ses stages aux États-Unis dans le fameux vignoble de « Beaulieu Vineyard » durant les années 70, Pascal Fillioux en rapportera l’usage plus fréquent de fûts neufs dans le vieillissement. Discret et consciencieux, c’est avec sa femme Monique qu’il élèvera la marque au rang qu’on lui connait aujourd’hui, il signera notamment des Millésimes d’exception 1924, 1948, 1953 ou encore les assemblages mythiques du La Pouyade, de la Réserve Familiale et du N°1, par exemples.

En 2015, ce patrimoine exceptionnel a été transmis à Christophe FILLIOUX par son père Pascal. Son premier challenge sera d’agrandir la propriété pour continuer à augmenter le stock d’eaux de vie, “notre trésor”. Un nouveau chai est prévu à l’horizon 2025. Il souhaite aussi créer de nombreux aménagements au domaine afin d’organiser un magnifique circuit de visites. Il faudra de plus être très actif pour diminuer l’impact sur  notre environnement, même si beaucoup de choses ont déjà été faites en ce sens dont le dernier en date est la (re)plantation d’un verger à l’entrée du domaine en 2021.

XVe

Le Brandy n’est encore connu que sous le terme « brandwijn », les Hollandais remarquent en effet que le vin issu d’une seule distillation (32°) supporte mieux les voyages en mer.

XVIIe

Naissance de la double distillation, la distillation charentaise et par ailleurs naissance du Cognac, une eau de vie inaltérable, bien plus concentrée que le « brandwijn .

XVIIIe

Les premiers négociants apparaissent : Augier 1643, Martell 1715, Rémy Martin 1724, Delamain 1759, Hine 1763, Hennessy 1765, Otard 1795…

1858

Naissance d’Honoré Fillioux (1858-1920).

60’s

Sous l’impulsion de Napoléon III et la signature d’un traité de libre échange avec l’Angleterre les ventes de Cognac connaissent un succès grandissant à travers le monde et sont multipliés par trois.

70’s

La crise du phylloxéra, un insecte qui s’attaque à la vigne, touche abondamment le vignoble qui passera de quelques 255 615 hectares en 1878 à quelques 40 000 hectares en 1893 (80 753 en 2017 soit toujours -70% en comparaison).

1880

Honoré vend ses parts d’une importante distillerie afin de fonder sa propre Maison de Cognac.

1885

Naissance de Jean Fillioux (1885-1967).

1894

Achat du domaine de La Pouyade à Juillac-le-Coq.

1909

Création d’une zone géographique délimitée de production pour le Cognac avec sept différents crus.

1919

Naissance de Michel Fillioux (1919-2001).

30’s

Jean Fillioux prend par deux fois le bateau pour vendre ses Cognacs aux USA.

1936

L’AOC Cognac est reconnue par la toute nouvelle INAO.

1938

Délimitation des différents Crus.

1948

Naissance de Pascal Fillioux.

60’s

Michel Fillioux introduit l’une des premières Grande Champagne sur le marché Japonais.

1972

Qualité Internationale du Cep d’Or gagnée à Paris.

1980

Naissance de Christophe Fillioux.